Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE

Nous sommes un couple, la trentaine passée, amoureux de nature et d'aventure. En 2005-2006, nous avons chevauché notre tandem pour effectuer en autonomie complète, durant une année, une traversée du continent américain, de l'Alaska à la Terre de Feu. Nous avons 2 enfants maintenant et continuons à explorer notre belle planète simplement. Retrouvez nos anciennes vadrouilles sur www.tandaimenature.unblog.fr

 

Nous avons créé ce nouveau blog pour continuer à partager avec vous en images nos futurs périples à pied, à vélo et en famille, en France ou à l'étranger. Vous trouverez également sur ce blog les informations concernant nos diaporamas et nos publications (livre et articlesainsi que le suivi de notre projet pour 2012 et le lien avec des élèves du primaire et du secondaire…

Bon voyage!

 

Myriam Walter et Arnaud Dulieu

 

Pour nous contacter : tandaimenature05(arobase)voila.fr



cd 12 143

29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 18:21

 Maroc-1538-copie-1.JPG

Voici les prénoms dans les deux langues, des enfants marocains d'une famille qui nous a accueillis et des camatades de classe de Noémie

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 23:33

 Maroc 1270

 En demandant notre chemin à un jeune au bord de la route

 

Le soleil brille chaque jour et nous avons déjà la marque de nos tee-shirts sur les bras ! Bien que chaque matin au réveil, le thermomètre indique  12 ou 13 degrés, il fait bon durant la journée. On passe donc vite du bonnet aux manches courtes !

Le voyage a bel et bien commencé et nous savourons tous ces changements qui touchent nos cinq sens. ..

Nous avons choisi de longer la côte pour ne pas débuter avec trop de dénivelés ni avec des températures trop froides en montagne actuellement. Nous dormons dans de petits hôtels rudimentaires avec juste deux lits à se partager dans une petite chambre ou bien chez l'habitant. Les filles se sont vite habituées à dormir tête bèche dans un petit lit et à changer tous les jours d’endroit. Elles goûtent à tous les plats : tagines, sardines et soupes marocaines et aussi aux bons fruits récoltés surplace : oranges, mandarines, fraises et dattes.

 Maroc 1263

Au marché de Larache

Elles appréhendent encore un peu les gens qui viennent naturellement vers elles pour leur faire des bisous mais sont bien contentes lorsqu’une personne leur offre un fruit ou une petite pâtisserie par gentillesse. Pour cela, pas besoin de savoir dire merci en arabe, un sourire suffit.

 

Dans la remorque, ce qu’elles aiment le plus pour l’instant, c’est jouer de l’harmonica et de la flûte. Du coup, cela fait une joyeuse équipée sur la route qui fait sourire les passants. Mais bien entendu, elles se chamaillent aussi, ni plus, ni moins qu’à la maison !

 

Quant à nous, nous retrouvons nos vieilles habitudes de cyclos-voyageurs avec du temps en moins pour souffler. Car, avec les petites tout va plus vite. Dès l’arrêt des vélos, elles ont repérer le truc qui servira de jeu et sautent déjà de la remorque sans se poser de questions. Cela, malgré le fait que nous ne savons pas encore ni où dormir ni où manger et que nous n’avons plus rien dans les bidons pour boire ! Mais finalement, les voir rires et jouer entre les passants en djellabas nous fait parfois oublier nos soucis d'intendance. On trouvera bien à manger plus tard !

 

IUn soir, il nous est arrivé de ne pas savoir du tout où dormir, alors nous avons bifurqué dans un petit village où les habitants travaillent quasiment tous sous serre, dans les plantations de bananes. Nous demandons à trouver une épicerie pour s’approvisionner en nourriture et entre deux chemins de sable  jonchés de détritus, un homme nous demande de le suivre. Nous étions loin d’imaginer qu’il nous accueillerait chez lui comme si nous étions des rois. Entre ces quatre murs d’agglos, vit une famille au grand cœur. Non seulement nous avons eu une pièce pour dormir mais en plus, ils nous ont offerts copieusement à manger. Nous avons tenté de communiquer ensemble en mélangeant quelques mots d’arabe, d’espagnol et de français. Eux ne parlaient pas du tout français mais Mourad le frère,  qui revenait pour quinze jours d’Espagne où il travaille dans les cultures de tomates, baragouinait quelques mots catalans. De toute façon, les paroles étaient remplacées par les sourires et même les larmes au moment de se quitter…Que dire, à part le fait que dans la saleté et la précarité, ces êtres brillent par leur gentillesse et leur générosité.

DSC00121

Petit déjeuner chez l'habitant : crèpes locales, galette de semoule grillée, olives , poisson et thé à la menthe ou café au lait; les petites y ont eu droit aussi!



 

Nous sommes maintenant à Rabat, la capitale. L’entrée dans la ville, entre tramways, bus, voitures, motos, piétons, ne fut pas évidente. Nous nous imposons à coup de bras à droite ou gauche et tentons d’esquisser encore un sourire à ceux qui nous souhaitent bienvenue au Maroc ou bonne chance !

Maroc 1384

En pleine ville, à Kénitra, des cigognes  font un petit clin d'oeil à l'alsacienne de passage!

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 17:00

    Maroc 1140 Nous avons quitté notre petit confort, les filles ont dit au revoir à leurs jouets et à leur maison. Il fait -15°c .Sur le quai du port de Gênes, nous grelottons de froid.

Le bateau nous arrache du continent européen pour nous transporter jusqu'au continent africain en 47 heures. Le temps de prendre conscience de la distance qui nous sépare de ces deux points. Nous passons le détroit de Gibraltar, moment intense.

Il est 16 heures, nous débarquons au Maroc au port de Tanger Med. Nous effectuons les 10 km qui nous séparent de Ksar Sghir, village où nous dormons pour la première nuit. Il fait froid. L'eau est froide, le vent est froid.

Heureusement, le soleil est au rendez-vous dans la journée et réchauffe bien nos corps.

Jusqu'à Tanger ville nous grimpons et descendons sans arrêt, nos muscles sont mis à contribution de façon

très intense et nous haïssons nos remorques surchargées! C'est dur, très dur....

Ensuite, traverser Tanger, éviter les taxis fous, les piétons, prendre des rond-points à 6 voies, se frayer un passage parmi toute cette circulation et réussir à arriver chez Zineb. Ouf....

Zineb et Adil sont couchsurfeurs, un réseau de personnes qui hébergent des voyageurs à travers le monde. Nous sommes merveilleusement bien accueillis. Les filles goûtent à leur première tajine. Nous parlons du Maroc, de la France, de nos premières impressions du royaume. Ils confirment notre sensation d'être dans un pays à 2 vitesses où 2 mondes, entre tradition et modernité, se cotoyent.

Noémie et Romane semblent avoir bien compris le jeu : on dort tout le temps ailleurs et on voit plein de nouvelles personnes et ça leur plait! Bon, on donnera des nouvelles bientôt mais là, il faut que je me dépêche car les filles vont manger toutes les fraises! (eh oui, c'est de saison ici!)

 

Maroc 1164

Partager cet article
Repost0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:17

Pour son dernier jour d'école, Noémie a reçu un dessin de la part de tous ses camarades de classe qui regroupe des élèves de petite, moyenne, grande sections, CP et CE1. Elle a emporté tous les dessins avec elle pour les regarder et penser à ses amis. Nous en avons retenu deux, un de Mina et l'autre de Tom, qui représentent bien notre équipage! dessin écoliers 001

Partager cet article
Repost0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 22:42

 

Matos 1083Matos 1082

 

Tout ceci doit rentrer dans la remorque blanche à l'exception du nylon qui contient des couches et quelques jeux qui iront dans la remorque enfants.                                                                       

Après un choix minutieux et sélectif et une réflexion de plusieurs semaines sur chaque objet à emporter, le constat est amer : tout ne rentre pas!

Et pourtant, nos 4 sacs de couchages , nos 4 matelas gonflables, nos 4 sachets d'habits, notre trousse de toilette, de pharmacie, notre gamelle, notre réchaud, notre filtre à eau...on doit les prendre!

 

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 21:37

Le lundi 23 janvier 2012 à 20h00 au lycée Colomb de Lure (70) aura lieu une soirée-débat où nous présenterons notre diaporama "de l'Alaska à la Terre de Feu en tandem". Les élèves internes du lycée ainsi que toute personne exterieure pourront assister à la projection.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:57

Nous avons décidé de prendre le bateau de Sète à destination de Tanger au Maroc. Mais comme plus aucun ferry ne part de France depuis le 8 janvier, nous quitterons la terre ferme de Gênes le 11 février. De là nous sillonerons le pays jusqu'à ce que l'envie d'aller ailleurs se fasse sentir et nous joindrons probablement par bateau certaines Iles de la Méditérannée pour continuer vers l'Est...

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 16:54
Noémie a 1an1/2
Noémie a 1an1/2

2009 : 15 jours à pied et en autonomie avec l'ânesse Hélène dans le massif central

Romane 6 mois et Noémie 3 ans
Romane 6 mois et Noémie 3 ans

2010 : 7 jours à pied et en autonomie dans la montagne de LURE (Sisteron) avec l'ânesse Hirondelle

Pour plus d'informations : http://tandaimenature.unblog.fr/tag/voyages/

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 09:15

C'est ici que les élèves des différentes classes du primaire et du secondaire  vont pouvoir nous suivre mais surtout poser des questions par l'intermédiaire des "commentaires".

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 14:27

J - 10  maintenant, les préparatifs vont bon train et voici l'organisation :

  • LES PAYS :  Définir un itinéraire approximatif ou du moins les pays dans lesquels on aimerait aller. Nous nous informons sur la sécurité du moment, la politique, la culture, l'histoire, les coutumes notamment religieuses, les langues parlées, le relief, le climat et comment obtenir les visas. Trouvez des bateaux pour relier des pays entre eux si ce n'est pas possible en vélo.

 

  • LA SANTE : pour nous mais surtout pour les petites. Voici la partie qui nous demande le plus de temps. En effet nous nous renseignons sur les différentes maladies susceptibles d'être rencontrées et bien sûr les remédiations. Enfin nous passons aux actes : quoi mettre dans la trousse de premiers secours ? Nous essayons d'utiliser un maximum les méthodes naturelles (homéopathie, huiles essentielles, probiotiques, extraits de pépins de pamplemousse, etc) et tablons sur la prévention en renforçant notre système immunitaire à l'aide de quelques compléments alimentaires naturels. De ce fait, nous remercions vivement le Laboratoire Diétaroma partenaire de notre projet qui nous offre des solutions naturelles en compléments alimentaires et huiles essentielles biologiques pour être en pleine forme!

 

  • L'EQUIPEMENT : Quels vélos ? quel matériel de camping, quels vêtements, combien de chaussettes, quelle pointure de chaussure pour les enfants, quels jeux, quelle gamelle?...

 

  • L'ADMINISTRATIF : il s'agit de la partie la plus pénible. Il faut obtenir un congé auprès de notre employeur, prévenir et réaliser toutes les démarches auprès de l'administration et différents organismes qui nous envoyent des factures (EDF, assurances, téléphone ...) et gérer notre habitation pour revenir sans mauvaise surprise.

 

  • LE FINANCEMENT : notre budget est-il équilibré ? les économies vont-elles être suffisantes ou faut -il faire appel à des partenaires?. Nous devons aussi prévoir quelques rendez -vous avec notre banquier pour l'informer de notre projet et chercher des solutions simples à nos besoins particuliers.

 

  • LES INTERETS DES ENFANTS : dans la construction de notre voyage nous sommes sans cesse attentifs à l'intérêt que vont porter nos enfants aux lieux que nous traverserons (paysages, culture, animation, météo, animaux  ...). Nous nous concoctons aussi un registre de jeux à emporter et à réaliser sur place avec la nature ou quelques éléments simples.

 

  • PROJET AVEC L'EDUCATION NATIONALE : nous réalisons avec des classes du primaire et du secondaire un partenariat qui permettra aux élèves de nous suivre et de poser des questions pendant le voyage.

 

Partager cet article
Repost0